Retour à Tokyo, le parc Shinjuku Gyoen

Akihabara
Partagez cet article
Buffer this pagePin on Pinterest0Flattr the authorShare on Google+0Digg thisShare on Tumblr0Share on StumbleUpon0Share on VKShare on Yummly0Share on Facebook0Share on Reddit0Share on LinkedIn0Tweet about this on Twitter

Dimanche 27 Octobre. Départ de Kyoto pour rejoindre Tokyo, notre dernière étape. Notre hôtel se situe dans le quartier Nihonbashi, à l’est de Tokyo, à 25 minutes à pieds de la gare de Tokyo. Nous arrivons donc à Tokyo station qui est bien sûr immense. Nous rejoignons notre hôtel pour y déposer les valises. Grâce aux plans disséminés un peu partout sur le chemin et à l’aide d’un japonais bienveillant, nous trouvons assez facilement l’hôtel. Nous repartons ensuite en direction de la gare afin d’y manger. Sur le chemin, nous croisons plein de monde au bord de la route avec des policiers, on comprend vite qu’il y a une animation prévue. A cette occasion, il y avait un petit marché très sympathique, où l’on pouvait goûter à toutes sortes de produits. A 11h30, on voit un défilé,  un peu comme le 14 juillet chez nous, avec des fanfares et autres, il y a même des jeunes qui jouent d’un instrument.

Les musiques sont entraînantes, c’est un réel plaisir plaisir d’autant plus qu’on est vraiment tombé dessus par hasard. Ensuite, 3 pousses-pousses arrivent avec des personnalités a bord, c’est ce que l’on a conclu vu le nombre de personnes qui applaudissaient et prenaient des photos à leur passage.

parc Shinjuku Gyoen
parc Shinjuku Gyoen

Une fois revenues à la gare, nous nous rendons à l’étage des restaurants et tombons nez à nez avec un restaurant Paul Bocuse, avec un menu en français s’il vous plaît. Nous choisissons un resto moins chic et plus japonais avec au menu des ramens. Ensuite direction le parc Shinjuku Gyoen, qui se trouve dans le quartier de Shinjuku mais que l’on avait pas eu le temps de faire lors de notre premier passage à Tokyo. Nous profitons une dernière fois de notre Japan Rail pass pour nous y rendre, c’est la dernière journée de validité. Pour entrer dans le parc, il faut acheter un ticket aux automates et le passer comme pour le métro. Le soleil est au rendez-vous et beaucoup de familles se promènent, normal pour un dimanche. Le parc comprend un jardin botanique couvert contenant toutes sortes de plantes tropicales. Il y a également un « jardin à la française » avec des roses. Ce parc vaut vraiment le détour, d’autant plus que le prix est dérisoire (200 yens).

Akihabara
Akihabara

Une fois la balade terminée, nous retournons à Akihabara pour faire quelques magasins high tech. On se trouve un restaurant qui propose du bœuf sur plaque chauffante avec riz à volonté.

Nous rentrons ensuite à l’hôtel où on se perd. C’est tout de suite moins facile de se repérer quand il fait noir et qu’il n’y a pas de plan. Un Japonais nous propose son aide. On lui montre notre papier de réservation de l’hôtel où se trouve l’adresse de l’hôtel, il regarde sur son téléphone et finit même par appeler l’hôtel pour savoir où il se trouve ! On était impressionné ! Il nous propose ensuite de nous accompagner à l’hôtel en nous disant qu’il habite dans le quartier, il nous demande si ça ne nous dérange pas qu’il nous y amène…. le monde à l’envers. Heureusement, on n’était pas très loin et sur le trajet, c’est l’occasion de discuter avec lui. Encore une jolie rencontre.

Author: csdproject

De mon vrai nom, Daniel, un papillon voyageur de 24 ans au moment d'écrire ! Touche à tout compulsif (encore une nouvelle maladie), j'aime (entre autre et dans le désordre): les rencontres humaines, le voyage à vélo, aller aux champignons, la crème brûlée, les films qui font peur, parler espagnol..etc

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *